Livraison gratuite et rapide
Camomille Romaine ou Camomille Matricaire ?

Camomille Romaine ou Camomille Matricaire ?

de lecture - mots

La camomille est l'une des herbes les plus populaires au monde, et plusieurs études ont prouvé son impressionnante hétérogénéité quant à ses applications avec la science. Il s'agit également d'un ingrédient courant que l'on peut trouver dans toute une série de produits différents traitant de la santé de la peau, de la santé immunitaire, de la digestion, du sommeil et des problèmes de stress (pour n'en citer que quelques-uns).

Les deux espèces de camomille les plus courantes actuellement commercialisées et utilisées pour les traitements de santé sont la camomille matricaire et la camomille romaine. Bien que ces deux plantes appartiennent à la famille des Asteraceae/Compositae et qu'elles soient utilisées pour traiter des problèmes de santé similaires, elles ont une composition chimique, une morphologie et des applications différentes. Par exemple, l'huile essentielle et les constituants chimiques de ces deux variétés sont nettement différents.

Cet article explore les principales caractéristiques des camomilles matricaires et romaine, en identifiant leurs traits uniques et leurs effets bénéfiques.

L'huile essentielle de camomille matricaire

Camomille Matricaire, huile essentielle

La camomille matricaire - officiellement connue sous le nom de Matricaria chamomilla L. ou sous son synonyme Matricaria recutita L. - est une plante d'une hauteur d'environ 50 cm avec une tige érigée et ramifiée. Les feuilles sont bipennées ou tripennées - subdivisées en arrangements pennés - avec des fleurs portées en capitules paniculés - type d'inflorescence.

La camomille matricaire est originaire de la plupart des continents européens et asiatiques, mais la plante est également présente en Amérique du Nord et du Sud-Ouest. Pour avoir une bonne végétation et produire une abondance de fleurs, la camomille matricaire a besoin de plein soleil et de chaleur, et des températures élevées sont nécessaires pour obtenir un rendement optimal en huile.


Le principal composant de cette variété de M. chamomilla est le terpène bisabolol, qui constitue 50% de l'huile essentielle de la camomille. Plusieurs études ont documenté les multiples actions pharmacologiques de l'alpha-bisabolol, parmi lesquelles on trouve des effets antibactériens, antifongiques, anti-inflammatoires, antispasmodiques, anti-ulcéreux, antiviraux et sédatifs.

Des études actuelles explorent l'effet antiprolifératif et apoptotique de l'extrait de camomille sur diverses lignées cellulaires cancéreuses humaines. Des études précliniques ont observé que l'activité anticancéreuse de la camomille est due à la présence d'apigénine - un composé bioactif présent dans les deux variétés de camomille mentionnées ci-dessus.

 

L'huile essentielle de camomille romaine

camomille romaine

La camomille romaine - connue formellement sous le nom de Chamaemelum nobile (L.) ou sous son synonyme Anthemis nobilis - est une plante vivace méditerranéenne d'environ 16-32 cm de hauteur. Les fleurs sont typiquement grandes, avec une couleur blanche et un fort parfum agréable.

Elle est originaire du Royaume-Uni, du sud-ouest de l'Europe (principalement l'Espagne et le Portugal), de l'Afrique du Nord et du sud-ouest de l'Asie. Cependant, cette variété est cultivée dans toute l'Europe. Le substantif "nobile" (mot latin signifiant "noble") a été attribué à la plante en raison de ses propriétés thérapeutiques, qui étaient déclarées meilleures que celles de la camomille allemande.

Contrairement à la camomille allemande, le principal composant de la camomille romaine est constitué d'esters d'acide angélique et d'acide tiglique réunis, qui apportent des bienfaits pour la santé à la plante. La camomille est souvent associée à la relaxation, au sommeil et à la santé digestive. À cet égard, les études menées sur la camomille soulignent les effets calmants de cette plante, qui agit comme un tranquillisant léger.

Cependant, des études récentes dévoilent certains des secrets cachés derrière la camomille romaine. Par exemple, la recherche montre que les propriétés antioxydantes et antimicrobiennes des huiles essentielles de C. nobilis possèdent la plus grande activité antioxydante. Une étude publiée dans le Journal of Natural Products fait état des propriétés anti-inflammatoires de la camomille romaine, soulignant ses avantages potentiels sur l'hypoglycémie et sa capacité à réduire le stress oxydatif.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

    Inscrivez vous pour recevoir nos articles directement dans votre boîte mail.