Livraison gratuite et rapide
5 façons d'utiliser les Huiles Essentielles de manière durable

5 façons d'utiliser les Huiles Essentielles de manière durable

de lecture - mots

Les huiles essentielles sont plus populaires que jamais. En fait, la demande de liquides aromatiques naturels augmente de +9% chaque année et elle devrait atteindre plus de 380 kilotonnes d'ici 2024.

En fin de compte, la demande d'huiles essentielles produites à partir de matières végétales aromatiques met à rude épreuve leur disponibilité. Et, en tant qu'utilisateurs d'huiles essentielles, nous ne pouvons pas simplement supposer que l'accès facile et abordable dont nous disposons aujourd'hui sera toujours là. Nous devons faire notre part pour utiliser les huiles essentielles de manière responsable, en gardant toujours à l'esprit la conservation.

En fait, si nous voulons continuer à profiter des bienfaits thérapeutiques des huiles essentielles, nous devons commencer à penser et à agir dans une optique de durabilité. Si vous êtes également intéressé par la lithothérapie, nous vous invitons à consulter le site internet feelgood-art.

 

Voici cinq façons d'utiliser les huiles essentielles de manière durable :

1) Évitez d'utiliser les huiles essentielles figurant sur la liste des espèces "en danger", "en voie de disparition" ou "à surveiller".

Parce que les huiles essentielles sont si populaires, beaucoup d'entre elles sont surexploitées sans plan de reconstitution de leur récolte à long terme. Les huiles essentielles "à risque" sont généralement produites à partir de plantes médicinales sauvages qui sont actuellement les plus sensibles à l'impact des activités humaines. L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a établi une liste rouge des espèces menacées qui vous aide à comprendre quelles plantes sont les plus vulnérables. Vous remarquerez que certaines des huiles essentielles les plus belles et les plus bénéfiques commencent à figurer sur ces listes.

Voici une liste de certaines des espèces végétales les plus populaires (pas toutes) et leur niveau de risque :

En danger critique d'extinction :

  • Bois de santal (Santalum album)
  • Nardenard (Nardostachys jatamansi)
  • Palo Santo du Pérou (Bursera graveolens)

En voie de disparition :

  • Cèdre de l'Atlas (Cedrus atlantica)
  • Laurier (Laurus nobilis)
  • Bois de rose (Aniba rosaeodora)
  • Vanille (Vanilla planifolia)

 

Vulnérable :
  • Elémi (Canarium luzonicum)
  • Opoponax (Commiphora guidottii)

Envisagez plutôt d'utiliser ces huiles essentielles jugées " de moindre préoccupation " :

  • Épinette noire (Picea mariana)
  • Cyprès (Cupressus sempervirens)
  • Genévrier commun (Juniperus communis)
  • Lavande (Lavandula angustifolia)
  • Tilleul à fleurs (Tilia cordata)
  • Pin sylvestre (Pinus edulis)
  • Camomille romaine (Chamaemelum nobile)
  • Sapin de Sibérie (Abies sibirica)
  • Lavande en épi (Lavandula latifolia)
  • Cèdre de Virginie (Juniperus virginiana)


Remarque : de manière générale, les huiles essentielles d'agrumes courantes telles que le citron, le citron vert et le pamplemousse ne sont pas non plus très préoccupantes à l'heure actuelle. La diffusion peut également être interessante, selon l'utilisation un diffuseur d'huile essentielle peut être très intéressant.

Découvrez nos diffuseurs d'huiles essentielles en bois.

Nos diffuseurs d'huiles essentielles

 

2) N'achetez des huiles essentielles qu'auprès de fournisseurs qui se sont engagés à s'approvisionner auprès d'exploitations agricoles et de distillateurs ayant des pratiques durables.


Avec plus de 500 fournisseurs d'huiles essentielles rien qu'en France, il est difficile de savoir ce qu'il faut rechercher chez un fournisseur en termes de durabilité. Une bonne indication de l'engagement de votre fournisseur est qu'il décrit clairement sur son site web la façon dont l'huile essentielle a été produite, en décrivant spécifiquement les efforts de conservation et de durabilité déployés pour cette huile. S'il n'y a aucune mention de quoi que ce soit, passez à autre chose. Il existe de meilleures options.

Il faut savoir que les huiles essentielles "à risque" et "à surveiller" sont souvent plus susceptibles d'être falsifiées. Un prix trop beau pour être vrai est souvent une indication d'une telle falsification et devrait être évité pour atténuer la possibilité d'irritation.


3) Utilisez le principe de dosage "moins, c'est plus".

Si vous avez l'intention d'utiliser des huiles essentielles "à risque" provenant de fournisseurs soucieux du développement durable, utilisez-les avec parcimonie, sachant que chaque goutte est particulièrement précieuse. En aromathérapie, nous avons une devise "moins c'est plus" car, en fait, vous pouvez obtenir de bons bénéfices thérapeutiques avec une petite quantité d'huile essentielle.

Essayez d'abord de faire des applications avec une dilution de 1% (5-6 gouttes/1oz), et, seulement si nécessaire, augmentez légèrement la quantité pour un effet plus important. Les huiles essentielles sont des substances hautement concentrées et leurs composants ont des propriétés merveilleuses pour nous soutenir, même à petites doses.

 


4) Achetez d'abord de petites quantités d'huiles essentielles

Tant que vous ne savez pas quelles huiles essentielles vous utilisez le plus régulièrement, vous laisser attirer par une bonne vente et acheter de grandes quantités ne vous servira pas, ni la plante dont elle provient. Les huiles essentielles sont, en général, plus précieuses et thérapeutiques au début de leur durée de vie. Et, comme il s'agit d'un produit naturel (comme les aliments), elles ont une date d'expiration. Si vous n'utilisez pas l'huile essentielle régulièrement, au fil du temps, l'huile commence à s'oxyder et à modifier sa composition chimique, devenant plus terne et offrant moins de valeur thérapeutique. Ensuite, après la date d'expiration, l'huile devient inutile et doit être éliminée en tant que matière dangereuse. C'est de l'argent jeté par les fenêtres, mais, plus important encore, c'est un gaspillage de matériel végétal précieux.

Petite quantité d'huile essentielle


5) Prenez soin de vos huiles essentielles

Tout comme vous prenez soin de vos produits frais, vous devez également prendre soin de vos huiles essentielles. N'oubliez pas que les huiles essentielles restent vivantes et procurent des bienfaits thérapeutiques si elles sont conservées correctement. Les plus grands ennemis des huiles essentielles sont la lumière, l'air et la chaleur, ce qui signifie qu'il est préférable de conserver vos huiles dans un endroit sombre, frais et sec, et de veiller à ce que le bouchon soit toujours bien fermé.

Nous aimons nos huiles essentielles et nous voulons nous assurer que nous y avons accès à long terme. Cela signifie que si chacun d'entre nous prend ces petites mesures, cela contribuera grandement à nous assurer un accès abordable à ces huiles pour les années à venir. C'est un état d'esprit. Faisons-le pour la planète et pour notre bien-être.

 

Envie de continuer de lire nos blog sur les diffuseurs d'huiles essentielles et les huiles essentielles ? Cliquez-ici pour accéder à nos récents articles de blog


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

    Inscrivez vous pour recevoir nos articles directement dans votre boîte mail.